Baxter et al. (2021)

Par où commencer - Progression des exercices pour solliciter progressivement le tendon d'Achille

Cette étude a examiné les charges exercées sur le tendon d'Achille au cours de 25 exercices différents

Ces données peuvent être utilisées pour solliciter progressivement le tendon d'Achille tout au long de la rééducation

Les accroupissements et les élévations du talon sont parmi les moins exigeants pour le tendon d'Achille

Introduction

De nombreuses affections tendineuses sont dues à une sous-charge ou à une surcharge chronique des tendons. Dans le cadre de la rééducation, l'essentiel est d'adapter soigneusement les charges à la tolérance tissulaire du tendon en particulier. Progressivement, ces charges doivent être augmentées pour accroître la capacité de charge du tendon afin de correspondre au niveau d'activité souhaité par les personnes et à la quantité de charge nécessaire pour réaliser ces activités. Pour les problèmes de tendon d'Achille, beaucoup d'entre nous ont appris à prescrire des élévations du talon comme élément principal d'un programme d'exercices efficace. Cependant, ces élévations du talon peuvent ne pas être suffisantes pour augmenter la tolérance des tissus au fil du temps. Par exemple, comme la course à pied peut faire peser jusqu'à 12 fois le poids du corps sur le tendon d'Achille, la rééducation d'une personne souffrant de problèmes de tendon d'Achille et souhaitant reprendre la course à pied doit répondre à cette exigence. Pour quantifier les charges exercées sur le tendon d'Achille, il faut d'abord l'examiner. C'est pourquoi cette étude a examiné les charges exercées sur le tendon d'Achille et la manière de charger progressivement le tendon d'Achille.

 

Méthodes

Afin de déterminer comment commencer un programme d'exercices et progresser pour solliciter progressivement le tendon d'Achille, l'étude a recruté huit adultes en bonne santé. Ils ne présentaient aucun signe de problèmes ou de douleurs au niveau du tendon d'Achille.

Ces participants ont reçu des vêtements d'exercice et des chaussures de course standard et ont été équipés de marqueurs rétroréfléchissants sur des repères anatomiques du bassin, de la partie supérieure du torse et des jambes. Ils ont effectué 25 exercices couramment utilisés dans la vie quotidienne ou dans le cadre d'une rééducation en physiothérapie.

  • élévation du talon en position assise et unijambiste, avec 15 kg placés sur la cuisse,
  • l'élévation du talon à une jambe et à deux jambes, à une vitesse confortable et rapide,
  • les sauts à une jambe et à deux jambes,
  • les sauts de chute à une jambe et à deux jambes
  • les sauts de contre-mouvement,
  • fentes,
  • squats,
  • les montées et descentes d'un caisson bas (12 cm) et d'un caisson haut (20 cm)

Une fois l'exercice terminé, les participants ont marché et couru sur des plaques de force à la vitesse de leur choix.

La charge du tendon d'Achille a été dérivée du moment de flexion plantaire calculé avec l'analyse dynamique inverse, divisé par le bras de moment de 5 cm. Le poids des participants a été utilisé pour normaliser la charge sur le tendon en fonction de leur masse corporelle respective. Trois variables de charge différentes ont été mesurées pour quantifier les charges sur l'articulation fémoro-patellaire :

  • Pic de charge : charge maximale pendant chaque répétition.
  • Impulsion de chargement : le chargement cumulé dans le temps
  • Taux de chargement : la variation maximale de la charge dans le temps sur une fenêtre mobile de 5 %.
Mise en charge progressive du tendon d'Achille
De : Baxter et al, Med Sci Sports Exerc. (2021)

 

La moyenne de ces trois variables a été utilisée pour calculer l'indice de charge, qui varie entre 0 et 1, 0 représentant l'absence de charge et 1 représentant un exercice qui aurait un pic et une impulsion de charge maximale.

Les exercices ont été classés en 4 niveaux :

  • Les exercices de niveau 1 sont ceux dont l'indice de chargement est inférieur à 0,25.
  • Le niveau 2 reflète un indice de charge compris entre 0,25 et 0,50.
  • Le niveau 3 est constitué d'exercices dont l'indice de charge est compris entre 0,5 et 0,75.
  • Les exercices de niveau 4 étaient des exercices avec des charges supérieures à 0,75

 

Résultats

La plupart des exercices ont été classés comme des exercices de niveau 1 et 2.

Mise en charge progressive du tendon d'Achille
De : Baxter et al, Med Sci Sports Exerc. (2021)

 

Les exercices qui sollicitent le plus le tendon d'Achille ont été classés au niveau 4 et comprenaient les éléments suivants :

  • Sautiller sur une jambe
  • Saut de chute sur une jambe
  • Saut latéral sur une jambe
  • Saut avant d'une seule jambe

Dans la vidéo suivante, nous avons abordé tous les exercices qui ont été étudiés et classés dans les 4 niveaux.

 

Questions et réflexions

Cette étude nous donne des outils pour personnaliser la rééducation d'une personne atteinte de tendinopathie d'Achille. Au début, vous ne devriez pas donner à tout le monde la possibilité de faire des élévations de talon en position assise ou debout. Les informations tirées de cette étude peuvent être utilisées pour adapter votre approche de l'exercice. Par exemple :

  • Lorsqu'une personne se plaint de douleurs lors de la marche, qui s'est avérée être un exercice de niveau 2, il est possible de réduire les exigences en effectuant d'abord des exercices de niveau 1.
  • La course à pied était un exercice de niveau 3 et, à ce titre, lorsqu'un exercice de niveau 4 peut être réalisé, il semble possible de réintroduire la course à pied.

Il a été constaté que la transition de mouvements multiarticulaires lents à des mouvements dynamiques sur une seule jambe sollicite progressivement le tendon d'Achille. C'est pourquoi nous devrions cesser d'effectuer uniquement des élévations de talons (également appelées élévations de mollets) pour passer à des exercices plus exigeants et plus variés. Comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessous, la marche et la course (lignes rouge et verte) sollicitent souvent davantage le tendon d'Achille que les exercices représentés par la ligne bleue. Si, par exemple, vous ne procédez qu'à des élévations du talon pour aider une personne souffrant d'un problème de tendon d'Achille, cela ne correspondra jamais aux exigences plus élevées des charges exercées sur le tendon au cours de tâches telles que la marche.

Mise en charge progressive du tendon d'Achille 3
De : Baxter et al, Med Sci Sports Exerc. (2021)

 

Ce qu'il faut retenir, c'est que le classement a été établi de manière théorique sur la base du poids accordé respectivement au pic de charge, à l'impulsion et à la vitesse. Le tableau 1 a été établi sur la base de 50 % de la charge maximale, 30 % de l'impulsion de charge et 20 % du taux de charge. Pour cette raison, il est possible que le classement soit différent lorsque l'on souhaite éviter un pic de charge, par exemple chez une personne ayant récemment subi une rupture du tendon d'Achille. Dans ce cas, il peut être intéressant de donner plus de poids à l'impulsion de charge (temps sous tension) et d'éviter les pics de charge ou les changements rapides du taux de charge qui pourraient provoquer une nouvelle rupture du tendon d'Achille.

Vous devez analyser soigneusement l'impulsion que vous souhaitez donner au tendon d'Achille. Par exemple : Une descente en hauteur avec la jambe avant analysée a donné le même taux de charge que le saut en hauteur à deux jambes, bien que le tableau 1 classe le premier comme un exercice de niveau 2 et le second comme un exercice de niveau 3. Pour vous aider, les auteurs ont fourni une feuille de calcul dans laquelle vous pouvez reclasser les exercices en fonction de la variable que vous souhaitez accentuer (pic de charge, impulsion ou vitesse).

Vous pouvez déjà effectuer des exercices tels que les fentes dès le début de la rééducation, car il s'agit d'exercices de niveau 2. Il convient toutefois de noter qu'il est possible de placer d'abord la jambe blessée à l'avant, car le tendon d'Achille est alors moins sollicité que lorsque la jambe non blessée est placée à l'avant.

Mise en charge progressive du tendon d'Achille 4
De : Baxter et al, Med Sci Sports Exerc. (2021)

 

Il a été démontré que les phases concentriques des exercices de rééducation pouvaient produire des profils de charge similaires les uns aux autres. L'exemple le plus évident est le saut d'une jambe dans n'importe quelle direction, où les charges maximales et l'impulsion étaient similaires dans les phases concentriques et excentriques de ces mouvements. Par conséquent, les auteurs proposent que le mécanisme crucial de la cicatrisation et de la récupération des tendons ne soit pas la charge excentrique, mais plutôt l'impulsion de charge. Cela s'apparente au "temps sous tension", qui peut être facilement régulé en résistant à une charge importante pendant une période de temps déterminée. Cela explique également le mécanisme de fonctionnement qui sous-tend les avantages de l'entraînement en résistance lourde et lente.

Mise en charge progressive du tendon d'Achille 5
De : Baxter et al, Med Sci Sports Exerc. (2021)

 

Parle-moi comme un intello

Les exercices ont été effectués dans le même ordre afin de minimiser l'épuisement physique et l'exécution sous-optimale des exercices. Cette décision a été prise sur la base d'un essai pilote. Vous pouvez consulter la description de chaque exercice dans l'annexe A1 sur le site de l'éditeur. Cinq à dix essais ont été effectués avec 2 à 5 minutes de repos entre chaque exercice. En outre, les charges obtenues ont été normalisées par rapport au poids corporel afin de permettre la comparaison entre les exercices et les personnes de différentes catégories de poids. Il s'agit là de bons aspects méthodologiques.

La charge sur le tendon a été estimée en divisant le moment de flexion plantaire de la cheville par le bras de moment. Les analyses ont été simplifiées en utilisant un bras à moment constant de 5 cm. Bien entendu, cela peut varier selon que les participants sont plus ou moins grands. En outre, on pensait que le tendon d'Achille produisait tout le couple de flexion plantaire de la cheville. Cela simplifie évidemment l'interaction complexe de tous les muscles de la jambe inférieure. Nous savons que les muscles peroneus brevis et longus, le tibialis postérieur et les muscles flexor digitorum et hallucis longus contribuent également au mouvement de flexion plantaire de la cheville. Il s'agit peut-être d'une limitation, mais je pense que c'est ce qui se rapproche le plus d'une estimation des charges de manière in vivo. Une autre limite peut être la petite population dans laquelle l'étude a été réalisée. Il est intéressant de noter que l'analyse de sensibilité n'a pas modifié les paramètres de charge ou le classement des exercices. Par conséquent, les résultats semblent être robustes et seront probablement les mêmes sur un échantillon plus large.

Cette étude a porté sur 25 exercices différents. Les résultats indiquent que beaucoup d'entre eux produisent des charges similaires. Ainsi, un sous-ensemble beaucoup plus restreint d'exercices peut être utilisé dans le cadre de la rééducation. Cependant, cette étude vous donne des informations sur de nombreux exercices afin que vous puissiez utiliser des variations dans l'entraînement. À mon avis, vous pourriez donner un petit sous-ensemble d'exercices à effectuer à la maison : ces exercices sont effectués et progressent lorsque le patient est prêt à passer à un autre niveau de charge. En pratique, vous pouvez varier vos séances de rééducation pour les rendre plus ludiques.

Un aspect important à mentionner est la population en bonne santé dans laquelle cette étude a été réalisée. Ces charges sur le tendon d'Achille peuvent donc ne pas être directement représentatives d'une personne souffrant d'une affection du tendon d'Achille. Cependant, en étudiant des participants sains sans douleur, l'influence que la douleur pourrait avoir sur l'exécution des exercices est supprimée et nous pouvons supposer que le classement des exercices peut être représentatif de ce qui se passe dans le tendon d'Achille indépendamment de la douleur.

 

Messages à emporter

Cette étude a examiné 25 mouvements pour déterminer les charges exercées sur le tendon d'Achille. Ils ont été classés en 4 niveaux de charges croissantes. La marche et la course peuvent être considérées comme des étapes cliniques puisqu'elles se situent aux niveaux 2 et 3. Ils peuvent être utilisés comme référence pour réduire ou augmenter les exercices afin de solliciter progressivement le tendon d'Achille pendant les exercices.

 

Référence

Baxter JR, Corrigan P, Hullfish TJ, O'Rourke P, Silbernagel KG. Progression des exercices pour charger progressivement le tendon d'Achille. Med Sci Sports Exerc. 2021 Jan;53(1):124-130. doi : 10.1249/MSS.0000000000002459. PMID : 32658037. 

WEBINAIRE GRATUIT POUR LA RÉADAPTATION DES ATHLÈTES

CE QU'IL FAUT RECHERCHER POUR PRÉVENIR LES BLESSURES AUX ISCHIO-JAMBIERS, AUX MOLLETS ET AUX QUADRICEPS

Que vous travailliez avec des athlètes de haut niveau ou amateurs, vous ne voulez pas passer à côté de ces facteurs de risque qui pourraient les exposer à un risque accru de blessure. Ce webinaire vous permettra de repérer ces facteurs de risque pour les travailler pendant la rééducation !

 

Blessures musculaires des membres inférieurs webinar cta
Téléchargez notre application GRATUITE